Restauration de la continuité écologique sur le Lerzy à La Capelle - Terminée

Le Syndicat Intercommunal pour la Gestion du Bassin Versant de l’Oise Amont (SIGBVOA), assisté de l’Union des Syndicats d’Aménagement et de Gestion des Milieux Aquatiques (USAGMA) a mené des travaux de restuartion de la continuité écologique sur le ru de Lerzy à La Capelle, en 2 tranches : 
  • Tranche 1 : remplacement d'un pont busé par un pont-dalot
  • Tranche 2 : supression d'une section busée et réouverture de cours d'eau sur 200 m

Comptes-rendus des réunions de chantier - tranche 1 travaux terminés
9 décembre 2014 18 décembre 2014 23 décembre 2014
 

Comptes-rendus des réunions de chantier - tranche 2 : travaux terminés

30 mars 2016 6 avril 2016 13 avril 2016 20 avril 2016 27 avril 2016 5 mai 2016

Contexte
Le ru de Lerzy, affluent de l'Oise, est un petit cours d'eau à fort intérêt écologique de part son aspect encore naturel. Cependant, sur sa partie amont, deux ouvrages font obsctacle à la continuité écologique. Ils déconnectent totalement la partie amont, très préservée avec des habitats favorables à la reproduction de la truite, et la partie aval où les espèces piscicoles effectuent le reste de leur cycle biologique. Afin de restaurer la continuité écologique et permettre un fonctionnement optimal et naturel du cours d'eau, le syndicat de l'Oise amont avec la commune de La Capelle ont souhaité supprimer totalement ces deux ouvrages. 

Localisation
  
Etat des lieux
Le pont busé (double buse) génère une chute d’eau d’environ 0,80 m, une importante fosse de dissipation en aval direct et des érosions de berges conséquentes. Il crée un réel obstacle au libre écoulement des eaux et à la migration piscicole, ainsi qu’un blocage des sédiments en amont. En aval, le manque d’apport de sédiments occasionne une incision du lit sur près d’une centaine de mètres. Cette érosion verticale génère d’importantes hauteurs de berges, déstabilisant la végétation rivulaire, et l’absence de substrat graveleux conduit à l’apparition d’affleurements marneux peu favorables à la faune aquatique.
Le secteur busé se situe sur le ru du "Pré de la Herse" petit affluent du ru Lerzy, présent juste en amont du pont busé. Cet ouvrage génère un obstacle totalement infranchissable pour la faune piscicole compte tenu de sa longueur (100m) et de la chute induite à la sortie de la buse. En amont direct de la section busée, ce petit cours d’eau présente des secteurs totalement préservés, favorables à la reproduction de la truite fario.
 
Pont busé infranchissable Section busée sur plus de 100 m linéaire
 
Les travaux et aménagements
Les travaux ont consisté à supprimer totalement ces obstacles à la continuité écologique en retirant sur 2 secteurs différents les parties busées totalement infranchissables. Le lit et les berges sont également retravaillés afin qu'ils retrouvent un aspect plus naturel.
 
Tanche 1  - remplacement du pont busé : 
  • Retrait des deux busages 
  • Mise en place d'un dalot en béton profondément ancré dans le fond du lit
  • Stabilisation de l'ouvrage, remise en état et stabilisation du chemin sur le dalot
  • Talutage en pente douce et ensemencement des berge
Tranche 2 - remise à ciel ouvert du ru sur 200m linéaire :
  • Création d'un nouveau lit contournant la section busée et talutage des berges en pente douce
  • Recharge du lit en granulats
  • Ensemencement des berges et plantation d'arbres et arbustes
  • CMise en place d'un passage à gué et dun abreuvoir rustique


Plan 
 
1 an après la pose du pont dalot 3 mois après la réouverture de la section busée

Financement et mise en oeuvre
  • Coût total des travaux de restauration :  63 500.00 € H.T 
  • L’Agence de l’eau Seine Normandie : 40 % de la tranche 1 et 80 % de la tranche 2
  • L'Entente Oise Aisne : 25 % de la tranche 1
  • Le Conseil départemental de l'Aisne : 15 % de la tranche 1
  • La commune de La Capelle : 20 %
  • Entreprises : Ets Nino MASCITTI  (Villers-Cotterets, 02)
  • Durée des travaux : 2,5 mois

Partenaires

Voir tous les partenaires
Carte
X